Quels sont les complémentaires santé ?

Quels sont les complémentaires santé ?

Non Par

Trouver des moyens d’augmenter votre budget mensuel est le problème le plus préoccupant pour la plupart des gens aujourd’hui. Pour cela, la première chose à faire est de trouver des moyens de réduire les coûts. Cependant, le rôle de la mutuelle est d’obtenir le remboursement des frais médicaux complémentaires auprès de l’assurance maladie. Le prix des mutuelles de santé varie selon différentes normes, et un équilibre doit être trouvé entre le prix adapté et la qualité de la protection.

Complémentaire santé : mutuelles, assureurs, structure de prévoyance

L’assurance maladie complémentaire est divisée en trois séries : mutuelle, compagnie d’assurance privée et institution de prévoyance. D’abord, les mutuelles sont spécialement des structures gratuites qui organisent l’unité entre les membres. Ensuite, les compagnies d’assurance sont des entreprises à but lucratif. De plus, les structures de prévoyance sont créées et gérées par les partenaires sociaux  et les représentants des salariés. En l’absence d’actionnaires, les résultats sont principalement utilisés pour améliorer le niveau des garanties afin de répondre aux intérêts des salariés.

L’assurance mutuelle est la plus importante du marché de l’assurance complémentaire (559 organismes), mais plusieurs d’entre eux sont de petite taille. Elles ne représentent que 56 % du marché tandis que les compagnies d’assurance privées (92 sociétés) ont une part de marché de 27 %, et les institutions de prévoyance ont une part de marché de 17 % (30 organismes). Visitez mutuelle.fr pour plus d’informations sur les complémentaires santé.

Contrat de complémentaire santé et niveau de protection

Que l’assurance soit assurée individuellement ou collectivement, la complémentaire santé vendra des contrats variés et le niveau de protection varie en fonction du montant de la cotisation. D’après les sondages, Drees a passé au crible plus de 1 000 contrats commercialisés par environ 250 organisations et les a classés en cinq types de couverture.

Dans la plupart des cas, les contrats de complémentaire santé limitent les frais d’utilisation. Il s’agit de la différence entre le prix des soins fixé par l’assurance maladie et le montant effectivement pris en charge. À l’autre extrême, les contrats de type A sont beaucoup plus chers, mais seront généralement entièrement remboursés pour tous les frais médicaux engagés, quel qu’en soit le coût.

Remboursement déterminé dans le cadre du contrat complémentaire santé

Selon le contrat signé, une assurance maladie complémentaire peut prendre en charge certaines dépenses. Il s’agit des frais liés à : l’hospitalisation (frais d’hébergement, division privée, frais de chirurgie), frais optiques (lunettes et lentilles), frais dentaires (prothèses dentaires, orthodontie), Dépassements de coûts, actes et soins médicaux non remboursés par l’assurance maladie obligatoire (vaccin, ostéopathie, chirurgie de la myopie, implants dentaires).

Selon une étude publiée en avril 2013 et mise à jour en août 2014 sur les garanties les plus fréquemment souscrites et réalisée par la direction de la recherche, de l’évaluation, de la recherche et des statistiques (DREES) du ministère de la Santé. Les versements complémentaires de santé se sont élevés à 23,6 milliards en 2010, et les prestations sont en euros, ce qui représente 13,5% des  dépenses médicales totales.